Carnaval !

    • Carnaval !_0
    Carnaval !

    Revendez le vôtre : Carnaval ! en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    • 2 neufs dès 17€   et 1 occasion dès 14€
    • 17€

      En stock vendeur partenaire

      Suivi : 3€90

      Recommandé : 20€

      LIBR CHAPITRE
      (784819 ventes)
      État du produit
      Neuf
      Pays d'expédition
      France métropolitaine
      Délai moyen de livraison
      Sous 2 à 5 jours

      Commentaires du vendeur :

      Ce produit est disponible sur demande. Nous le commandons auprès du fournisseur, il vous sera expédié entre 5 et 10 jours. Livraison en suivi Colissimo.


      Toutes les offres Voir critères de classement
      • 14€ Frais de port +3€99
        En stock
        Occasion - Très bon état
        Pro
        DalvaBooks
        (201)
      • 17€ Frais de port +3€90
        En stock
        Neuf
        Pro
        LIBR CHAPITRE
        (784819)
      • 17€ Frais de port +3€99
        En stock
        Neuf
        Pro
        CYBER SCRIBE
        (13766)
    • Satisfait ou remboursé
    • SAV Fnac 7 jours sur 7
    • Paiement à l'expédition

    Description Carnaval !

    ' Carnaval ! On y va ! CARNAVAL ! CARNAVAL ! braille-t-il au staff médusé. La seconde d'après le mot roule dans la bouche de l'une, de l'un, de l'autre, éclatant, sonore. CARNAVAL ! Toutes les vitres de la salle de presse tremblent, toutes les portes des bureaux s'ouvrent d'un coup comme si le siège explosait, CARNAVAL ! CARNAVAL ! court comme la foudre dans les couloirs et les escaliers, se répand dans le hall, plonge dans les sous-sols jusqu'aux studios télé, cherchant les lèvres de chacun pour les électriser. CARNAVAL ! ''
    Grève des universités, grève du métro, c'est une journée de folie que va vivre François Riviane, dernier prof d'anglais inutile à  la Sorbonne nouvelle 15, construite sur le dernier terrain vague du Quartier latin. Il la traversera pourtant, entre ses étudiantes hystériques ou dépressives, sa femme, ses filles tant aimées, sa passion pour le poète Yeats, la télé, les flics, Twitter et tant d'autres choses.
    Mais dans l'ombre, les politiques veillent, gouvernés par leurs communicants, qui veulent à  tout prix récupérer la révolte des jeunes avant les élections. '' Satané bouzin de bouzoir ! Foutu foutoir ! ''